Supply chain intégrée : Véritable levier de croissance

Comment optimiser ses stocks et ses approvisionnements par la supply chain intégrée ?

L’optimisation de la répartition des stocks et des niveaux de stocks est un pilier de la logistique dans le secteur de la distribution.

Comment maximiser la disponibilité des produits tout en optimisant la balance entre ventes perdues, casse, coût d’immobilisation du stock, coûts logistiques, … ?

C’est à cette double problématique que répond la supply chain intégrée (ou unifiée).

Vous voulez rationaliser vos processus de gestion des stocks et des approvisionnements grâce à la synchronisation des données magasins et dépôts ? ou encore une meilleure circulation de l’information au sein de la chaîne logistique ?

Vous recherchez le bon équilibre pour éviter les ruptures de stock, dans le même temps et limiter les coûts liés à un stock trop excédentaire ?

Dans cet article, découvrez en quoi la supply chain unifiée est la clé pour répondre à ces enjeux logistiques.

Définition & Contexte :
Qu’est-ce que la supply chain unifiée ?

En quoi consiste la supply chain unifiée ?

La supply chain unifiée désigne une stratégie consistant à intégrer dans un même processus tous les éléments de la chaîne logistique

L’intégration de la supply chain repose sur l’idée que tous les maillons de la chaîne sont interdépendants et qu’il faut donc les synchroniser pour optimiser notamment la gestion des stocks et l’approvisionnement.

Concrètement, la supply chain unifiée repose sur la centralisation des flux des données dans une solution unique et la suppression des silos entre les différents niveaux de la chaîne.

Les données magasins et des entrepôts sont synchronisées. Elles peuvent être croisées avec d’autres données, par exemple des facteurs d’influence de la demande :

  • Données météorologiques,
  • Promotions en point de vente,
  • Saisonnalité,
  • Historique de ventes,
  • Evénements externes, …

Selon la solution que vous adoptez, vous pourrez ensuite vous appuyer sur ces données pour affiner vos prévisions, vos projections et suggestions de commandes. Par exemple, la solution Optimix vous permet de réaliser des prévisions affinées des stocks et des besoins en approvisionnements en fonction de différents paramètres. 

A quels enjeux la supply chain intégrée répond-elle ?

La supply chain unifiée synchronise les maillons de la chaîne logistique pour ajuster les prévisions de stock et d’approvisionnement à tous les niveaux.

En pratique, bien souvent, on constate que les retailers opèrent avec deux moteurs de prévisions distincts pour la partie magasins et pour la partie dépôts. 

Or, si ces deux moteurs sont désynchronisés, les prévisions dépôts sont décorrélées de la demande en magasin. 

Elles s’appuient exclusivement sur l’historique des expéditions dépôts des périodes précédentes. Le moteur de prévision dépôts ne tient aucun compte de la demande consommateur, ni des opérations menées au niveau du magasin (promotions, changement de facing, …). 

Cette non prise en compte réduit la précision des prévisions. Dans la pratique, elle se traduit par des risques de pénuries ou de surstock. Ils ont un impact sur la satisfaction et la fidélisation client et/ou sur la rentabilité si on considère les coûts liés à un stock excédentaire.

Vous voulez gagner en précision sur vos prévisions ?

La supply chain unifiée engendre en moyenne une augmentation de 15 points de la Forecast Accuracy

Avec une logistique intégrée, vous partez des prévisions de ventes au niveau des canaux de distribution pour remonter la chaîne et calculer les besoins dépôts. Par exemple, si l’enseigne a organisé ses dépôts en cascade, on part de la demande consommateurs en magasin. Nous prévoyons les besoins des dépôts régionaux pour anticiper ceux des dépôts nationaux.

La prévision des dépôts reste donc toujours en phase avec la demande en magasin. Vous obtenez un niveau de précision très granulaire puisque vous ajustez les prévisions par produit, par magasin et/ou canal. Cette précision est remontée tout le long de la chaîne logistique.

supply-chain-unifie

Les bénéfices de la supply chain unifiée

La correction des historiques de vente

Le premier bénéfice de la supply chain unifiée réside dans l’intégration des données qui influent sur les ventes. La synchronisation des données va faciliter les prévisions, les projections de stocks et d’approvisionnements.

Pour fiabiliser les prévisions et projections, il est nécessaire de corriger les historiques des impacts des ruptures, des pénuries longues, des promotions, de ventes anormales et des divers événements. Quel est l’impact des différents facteurs d’influence sur vos ventes ? Quels auraient été vos niveaux de ventes sans rupture de stock ou en l’absence de promotion, par exemple ?

Vous pouvez ainsi calculer vos prévisions et vos plans d’approvisionnement et de gestion des stocks sur la base des ventes corrigées, les écarts entre vente corrigée et ventes observées pouvant être analysés.

Une version de la prévision partagée par tous les maillons de la chaîne logistique

La supply chain unifiée favorise le partage de l’information entre tous les acteurs de la chaîne logistique.

Les responsables de magasins, les responsables de dépôts, les échelons locaux, régionaux et le siège disposent désormais tous du même niveau d’information pour prendre les bonnes décisions en matière de gestion des stocks et des approvisionnements.

Toutes les prévisions s’appuient sur le même flux d’informations, directement issu des prévisions magasins. La communication entre les maillons de la chaîne logistique est largement renforcée. 

Chacun a accès à une vision granulaire des besoins par produit et par magasin. Les échanges internes se font donc sur une base commune pour soutenir les prises de décisions. Il en est de même pour l’écosystème externe. Les entreprises peuvent s’appuyer sur des prévisions très fines pour communiquer avec leurs fournisseurs sur les plans d’approvisionnement.

Des stocks de sécurité et des approvisionnements basés sur la demande consommateurs

Le stock de sécurité (ou stock tampon) désigne le stock additionnel que les entreprises conservent pour faire face à un accroissement de demande non anticipé. Le volume du stock tampon est un enjeu fort en logistique car l’immobilisation du stock a un coût.

Un stock trop conséquent engendre une augmentation des charges variables et fixes. Un excédent de stock nécessite de mobiliser de l’espace supplémentaire. Il augmente les coûts de détention et les frais d’entretien. De plus, un stock trop volumineux peut engendrer des pertes de temps, d’efficacité et un risque d’erreur accru dans les entrepôts. Par ailleurs, un surstock peut aussi se traduire par des invendus ou des ventes à perte.

La supply chain unifiée facilite la prévision du stock de sécurité puisqu’elle est directement reliée à la demande des consommateurs en magasin, et non plus sur une extrapolation des sorties dépôts observées précédemment.

De la même manière, les enseignes peuvent ajuster les approvisionnements à la demande en point de vente pour éviter les ruptures et les surstocks.

Un gain de temps et d’efficacité conséquent pour les équipes

Si votre gestion des stocks repose sur une logique de silos, réaliser des prévisions est beaucoup plus fastidieux et chronophage. D’une part, les équipes en magasin doivent calculer et valider une prévision et, d’autre part, les équipes dépôts doivent aussi faire leur propre prévision sur la base des historiques.

Par conséquent, l’opération prend le double de temps pour aboutir à des prévisions qui ne sont même pas corrélées.

En optant pour une supply chain unifiée, les prévisions dépôts découlent des prévisions magasins qui, elles-mêmes, découlent de la demande consommateurs. Vous pouvez automatiser les prévisions en vous basant sur les données réelles et en intégrant les facteurs d’influence qui impactent la demande.

Le gain de temps est conséquent. Il s’accompagne aussi d’un gain d’efficacité puisque vous réduisez la marge d’erreur de vos prévisions et prenez ainsi de meilleures décisions, plus justes et plus rentables pour votre organisation.

La supply chain intégrée : une prévision automatiquement ajustée aux opérations en magasin

Dans une démarche en silos, la prévision dépôts repose uniquement sur les données dépôts. Elle est « aveugle » à tout ce qui se passe dans les points de vente.

Avec la supply chain intégrée, vous pouvez facilement intégrer dans vos prévisions dépôts les opérations menées en magasin et ainsi fortement réduire vos niveaux de stocks dépôts. Une prévision aveugle de la demande finale ne peut que générer un inflation des stocks de sécurité.

Il vous est possible de vous appuyer sur les projections. Par exemple, vous mettez un produit en tête de gondole, vous changez vos facings ou vous menez une opération promotionnelle. Toutes ces actions ont un impact sur vos projections. Avec une supply en silos, elles passent sous les radars. Mais si vous synchronisez la prévision magasin et la prévision dépôt, les besoins en stocks remontent automatiquement vers les dépôts.

La gestion des stocks et des approvisionnements est un levier de rentabilité pour les enseignes. 

La supply chain unifiée s’appuie sur la demande consommateurs pour établir les prévisions magasins et les prévisions dépôts. Elle vous permet d’automatiser vos prévisions de stocks et de gagner du temps et de l’efficacité sur ce volet. Elle offre aussi une prise en compte panoramique de tous les facteurs d’influence qui impactent votre gestion des stocks.

En ajustant vos stocks de sécurité au plus près de la demande consommateurs, vous réalisez des économies substantielles tout en évitant les ruptures. Mais, pour éviter les pénuries et les surstocks, vous avez besoin d’une vision très granulaire de la demande en magasin.

La solution supply chain développée par Optimix repose sur les principes de la supply chain unifiée pour synchroniser les données et affiner les prévisions magasins et dépôts. 

Vous voulez atteindre jusqu’à 75% de réduction des ruptures de stock, réduire votre stock jusqu’à 30% ? Parlons-en.