Comment optimiser les coûts logistiques grâce à la prévision ?

Introduction

L’optimisation logistique est un levier de rentabilité, de performance et de compétitivité dans le retail. 

La question qui se pose dans les mêmes termes à tous les acteurs est la suivante : comment optimiser ses coûts logistiques tout en préservant la qualité de service et l’expérience client ? 

La réponse est loin d’être évidente. La chaîne logistique, qui s’étend du fournisseur au magasin, met en scène de nombreux acteurs et processus interdépendants. Lorsque vous agissez sur un maillon de la chaîne, cela génère des répercussions à d’autres niveaux. Il faut donc être précis et s’appuyer sur la data pour prendre les bonnes décisions.

Dans ce contexte, la prévision, et surtout les projections, deviennent incontournables

Elles aident les retailers à anticiper les besoins et l’activité future pour réduire les coûts sans rogner sur l’efficacité de la supply chain.

Dans cet article, découvrons ensemble comment faire du forecast un puissant levier d’optimisation de vos coûts logistiques.

Anticiper les besoins

De la prévision à la projection : Améliorer la planification logistique

Dans le retail, l’optimisation logistique consiste essentiellement à trouver les bons arbitrages entre plusieurs enjeux qui, de prime abord, semblent compliqués à concilier :

  • Maîtrise des coûts logistiques
  • Satisfaction client
  • Gestion efficace des opérations
maîtrise-des-coûts-logistiques-satisfaction-client

Pour trouver le point d’équilibre, il est nécessaire d’avoir un coup d’avance. Si vous avez de la visibilité sur ce qui va arriver, vous pouvez anticiper les opérations à tous les niveaux sur plusieurs mois. C’est pourquoi la prévision de la demande est devenue incontournable dans la supply chain. 

Avec une solution comme Optimix XFR, vous pouvez établir des prévisions de demande fiables en combinant les données d’historiques de ventes corrigées et différents facteurs d’influence. Cependant, la prévision seule n’est pas suffisante pour anticiper efficacement sur vos opérations. Il faut aller plus loin et transformer la prévision en projections d’activité. C’est tout l’intérêt d’une solution d’optimisation de supply chain, qui s’appuie sur des algorithmes avancés pour modéliser des scénarios prédictifs sur la base des prévisions.

Vous disposez alors d’une visibilité sur plusieurs scénarios logistiques. Vous pouvez simuler différentes situations en modifiant les variables d’entrée pour évaluer les gains potentiels et prendre des décisions éclairées.

Grâce aux projections, vous planifiez plus efficacement, en ajustant les ressources, les capacités de stockage et en choisissant les meilleurs flux logistiques.

Prévoir pour mieux gérer : Anticipation des coûts logistiques

Pour optimiser les coûts logistiques, la meilleure arme réside dans l’anticipation. Dans le retail, l’anticipation des besoins s’étend bien au-delà de la quantité de produits nécessaire. 

Certes, le forecast vous aide à ajuster les commandes et à définir les quantités nécessaires à prévoir pour chaque magasin. Avec la projection, vous allez bien plus loin. L’anticipation concerne aussi bien le magasin que les dépôts ou encore les transports. 

1. Anticiper les besoins au niveau du magasin

Au niveau des magasins, les prévisions et les projections aident à mieux planifier l’activité. Cette anticipation s’étend à tous les aspects opérationnels du magasin.

En premier lieu, vous pouvez estimer en avance vos besoins en ressources humaines. Grâce aux prévisions, vous savez quand les pics d’activité auront lieu. Vous pouvez vous baser sur ces informations pour prévoir le planning des hôtes et hôtesses de caisse car les prévisions de vente dictent la charge de travail à la caisse. 

En parallèle, les projections servent aussi de boussole pour allouer les ressources nécessaires à la réception des commandes. Vous savez en avance combien de camions vont arriver, combien de quais de déchargement seront nécessaires. Vous pouvez anticiper sur les besoins de main-d’œuvre au niveau de la réception puis de la mise en rayon. 

En adoptant cette approche basée sur les projections, vous pouvez mieux ajuster vos effectifs, identifier les points de congestion potentiels et optimiser l’affectation des équipes. Vous optimisez ainsi vos coûts RH.

Autre avantage de la projection, elle renforce votre capacité à lisser l’activité. Par exemple, si vous constatez des difficultés à gérer le volume d’arrivées prévu le vendredi, vous pouvez redistribuer ces réceptions vers d’autres jours de la semaine. Vous pouvez ainsi fluidifier vos opérations, même dans périodes de pic d’activité. 

les-prévisions-et-les-projections-pour-planifier-l’activité

2. Anticiper les besoins de stockage et de transport

Les projections permettent aussi une meilleure planification des besoins de stockage et de transport

Puisque vous disposez de données précises, vous savez en avance quel espace de stockage vous devez allouer. Cette planification proactive contribue à optimiser le stockage. Vous limitez les coûts liés à un stock excédentaire tout en minimisant les risques de ruptures. Vous anticipez le taux de remplissage de vos entrepôts et gérez mieux les coûts d’entreposage. 

La projection facilite aussi la planification des opérations en entrepôt. Vous pouvez anticiper les besoins en personnel et les ajuster en fonction du volume et des entrées/sorties prévues.

De la même manière, les projections facilitent la planification des besoins en transport. Vous connaissez vos besoins à l’avance et pouvez les transmettre à vos partenaires.

Partager le forecast aux industriels

L’optimisation des coûts logistiques concerne tous les acteurs de la chaîne, et pas seulement le retailer. Le partage du forecast facilite la communication avec les partenaires, par exemple les transporteurs, mais aussi avec les industriels.

Les retailers et les industriels ont tout à gagner à travailler main dans la main sur la base de projections d’activité.

Optimiser les cycles de production de l’industriel

Avec un forecast partagé, vous offrez davantage de transparence aux industriels. Ils peuvent alors mieux organiser leurs cycles de production.  

En l’absence de prévisions détaillées, les industriels adoptent souvent une approche sécuritaire. Ils prévoient des productions importantes, puis ils modifient le paramétrage de la chaîne de production pour passer à un autre produit ou à un autre conditionnement. Ils doivent ensuite stocker pour pouvoir honorer les commandes à venir. Dans ces conditions, le manque de visibilité génère des coûts de stockage évitables.

A l’inverse, lorsque les distributeurs lui communiquent leurs besoins, l’industriel peut anticiper ses mises en production. Il peut décider de produire des quantités moindres, même s’il y a un coût de remise au format de sa chaîne de production. Le forecast partagé lui permet donc de mieux travailler sa balance économique.

Prévision des stocks : Vers une optimisation des capacités et des coûts

L’accès aux prévisions client aide l’industriel à mieux gérer ses niveaux de stock.

Plutôt que de produire en grandes quantités et de stocker, la connaissance anticipée des besoins permet de synchroniser la production avec la demande réelle. Cette approche offre une meilleure gestion des capacités de production et une réduction des coûts liés au stockage.

Puisqu’il connaît les prévisions de commande et les besoins fermes de ses clients, il n’a plus besoin de stocker de la matière première ou des produits finis à outrance. Il peut davantage produire au fil de l’eau et mieux organiser sa capacité.

les-prévisions-pour-mieux-gérer-ses-niveaux-de-stock

Adapter le minimum de commande pour une logistique rentable

Les fournisseurs définissent une quantité minimale de commande pour compenser leurs coûts de production, de main-d’œuvre, de stockage, … Ce minimum de commande est une garantie de l’industriel pour couvrir ses coûts et générer un minimum de profit.

En tant que distributeur, si vous offrez à votre fournisseur des prévisions détaillées, vous pouvez l’amener à reconsidérer ses minimums de commande. 

Sur la base des informations que vous lui communiquez, il va pouvoir mieux gérer son cycle, mieux retravailler son minimum de production, produire au plus juste. Il sera plus en adéquation avec vos besoins et le minimum de commande sera moins un obstacle.

Sélectionner le meilleur barème quantitatif

Dans les conditions générales de ventes, les fournisseurs intègrent des barèmes de coûts logistiques en fonction des quantités commandées et approvisionnées pour tenir compte des économies d’échelle liées à des commandes d’unités logistiques complètes (palettes, camions, containers).

Vous pouvez vous appuyer sur la prévision pour réduire les coûts logistiques via la sélection du meilleur barème quantitatif.

La démarche est intéressante car elle aide à trouver l’équilibre entre coûts de transport et coûts de stockage. Certains produits sont volumineux et donc ils coûtent cher à stocker. D’autres, en revanche, vont coûter plus cher en transport. 

Optimiser les flux logistiques : Prévoir pour réduire les coûts

Avec la transformation des prévisions en projections détaillées, les retailers et leur écosystème supply chain disposent de connaissances pertinentes pour repenser et optimiser les flux logistiques. 

A partir des prévisions de demande, le distributeur établit des projections d’activité qu’il peut partager aux autres maillons de la chaîne. L’optimisation de la supply chain devient collaborative et gagne en fluidité. Les entreprises peuvent ainsi orienter leurs flux de manière stratégique pour maximiser l’efficacité opérationnelle et réduire les coûts.

Identifier les meilleurs circuits logistiques

Les projections permettent de tester différentes options de flux logistiques et de calculer leurs impacts en termes de coûts logistiques. 

Pour chaque produit, ou groupe de produits, il est alors possible de déterminer le meilleur circuit logistique pour minimiser les coûts les coûts de transport et/ou limiter les gaspillages énergétiques.

L’identification des itinéraires les plus efficaces permet de minimiser les distances parcourues, d’optimiser les chargements, et de réduire l’empreinte carbone globale de la chaîne logistique. La prévision devient ainsi un levier pour concilier efficacité opérationnelle et responsabilité environnementale.

Identifier-les-meilleurs-circuits-logistiques

Améliorer l’allocation des marchandises

L’utilisation des prévisions permet une allocation plus précise des marchandises.  Les retailers peuvent allouer les produits de manière plus efficace dès le départ. Ils minimisent ainsi les retours et les surstocks. 

Cette approche contribue à la réduction des niveaux de stockage et à une diminution du transit de marchandises entre les différents sites.

Vers une logistique prédictive et optimisée

L’optimisation des coûts logistiques est un enjeu majeur pour les retailers. Elle est facilitée par l’adoption de solution d’optimisation de la supply chain qui permettent non seulement de délivrer des prévisions fiables, mais aussi de projeter différents scénarios.

Avec ces outils, les directions logistiques peuvent désormais anticiper les besoins, au niveau du magasin, des espaces de stockage ou des transports et ajuster les opérations en conséquence. Le partage du forecast aux autres maillons de la chaîne fluidifie la communication, limite les dépenses superflues et aide aussi à mieux maîtriser les coûts financiers et énergétiques. Enfin, les projections facilitent l’identification des meilleurs flux logistiques.

Les acteurs qui s’ouvrent à une gestion prédictive et collaborative de la supply chain peuvent d’ores et déjà obtenir des gains de performance et de rentabilité conséquents.  

Vous voulez réduire vos coûts logistiques mais aussi entre de plain-pied dans la logistique du futur, plus efficace, durable et résiliente ?

Découvrez notre solution Optimix XFR :