L’intégrité des données se réfère à la qualité et à la précision des données stockées et manipulées dans un système d’information. Elle garantit que les données sont complètes, cohérentes, exactes et fiables tout au long de leur cycle de vie. L’intégrité des données est cruciale pour assurer la confiance et la crédibilité des informations utilisées. Notamment dans les processus décisionnels et opérationnels.

Pour les maintenir, des mesures de contrôle sont mises en place. Telles que des procédures de validation, des contrôles de saisie, des mécanismes de détection et de correction d’erreurs. Mais aussi des sauvegardes régulières, ainsi que des politiques et des normes de gestion des données.

La violation de l’intégrité des données peut entraîner des conséquences néfastes, telles que des erreurs dans les analyses, des décisions incorrectes, une perte de confiance des utilisateurs et une atteinte à la réputation de l’organisation.