Comment réduire les délais et coûts de transport grâce à la prévision ?

Introduction

La chaîne logistique est un maillon fragile bien connu des entreprises, combinant des enjeux contradictoires de temps et d’argent.

En 2023, 67 % des organisations considéraient leur capacité à réduire les délais de transport comme le principal impératif de leur supply chain
(Source: KPMG).

En parallèle, 71 % identifiaient aussi le coût des matières premières comme la principale menace pour leur approvisionnement. Confrontés à des marchés toujours plus complexes et incertains, les logisticiens s’appuient aujourd’hui sur des solutions logicielles de nouvelle génération.

Découvrez comment réduire vos coûts et vos délais de transport avec la prévision assistée par l’IA.

Définir les enjeux des délais et des coûts de transport dans la supply chain

La supply chain est un écosystème organisé ayant pour but de livrer le produit attendu en quantité et qualité désirée, au bon endroit et dans un temps imparti, tout en respectant un coût rentable.  

Un retard ou un coût élevé de transport logistique est un facteur qui impacte toute la chaîne d’approvisionnement des produits ainsi que la satisfaction client :

  • Les retards ont des conséquences directes sur les opérations de production et d’approvisionnement. Les risques sont doubles : perte de clients au profit de concurrents plus réactifs et augmentation des coûts d’immobilisation du stock.
  • Les coûts élevés des transports sont plus que jamais d’actualité. L’augmentation des coûts logistiques affecte la marge bénéficiaire et le prix du produit fini, ce qui rend votre entreprise moins compétitive auprès de ses concurrents.

Ces risques sont facilement évitables en optimisant la prévision des ventes grâce aux Systèmes Avancés de Planification, Advanced Planning System (APS) en anglais.

En effet, les APS ont la capacité d’anticiper les variations de la demande avec précision ainsi que de sélectionner les itinéraires et les modes de transport optimaux en matière de coûts et de temps.

Enjeux des délais de transport dans la Supply Chain

Planification de la supply chain : de quoi s’agit-il ?

La planification de la demande est un rouage devenu incontournable de la chaîne logistique, allant bien au-delà d’une simple estimation des ventes.

Ce processus détermine la manière dont une entreprise :

  • Organise sa production.
  • Gère ses opérations d’entrepôt.
  • Optimise son budget de fonctionnement.

La planification requiert une collaboration étroite entre divers services au sein de l’entreprise. Elle mobilise typiquement la direction commerciale, le marketing, les opérations, la finance ou encore la logistique. Des estimations robustes serviront ensuite de base à la définition d’une stratégie de vente.

Dans l’environnement d’un entrepôt, la planification de la demande a des implications très concrètes. Elle détermine par exemple :

  • Les quantités de produits à stocker par unité de gestion des stocks (SKU).
  • Le nombre d’opérateurs et d’équipes requis.
  • L’espace de stockage nécessaire pour chaque article…

Une planification efficiente ne se limite pas aux ressources internes de l’entreprise. Elle a aussi un impact sur ses partenaires externes, notamment les fournisseurs de matières premières. Ces derniers devront s’aligner sur les cadences de production pour éviter tout retard dans la chaîne.

Des variables toujours plus nombreuses et complexes

La planification de la chaîne logistique se confronte aujourd’hui, en pratique, à des obstacles importants au sein de la majorité des entreprises :

  • Une fragmentation de la supply chain détériore bien souvent les coûts et les délais. Morcelée, la chaîne logistique opère généralement en silos : les flux entre entrepôts ne sont pas dictés par la demande du consommateur, mais plutôt par les expéditions depuis les sites de production ou le dépôt. Il en résulte parfois une inadéquation sévère entre les besoins et les stocks disponibles.
  • Les historiques de vente ne sont pas toujours corrigés en fonction des nouvelles réalités du marché. Les professionnels ne sont ainsi pas en mesure d’anticiper efficacement des événements imprévus engendrant une rupture de stock : promotions et ventes exceptionnelles, fait d’actualité, nouvelles tendances…
  • La situation actuelle, sur de nombreux marchés, est marquée par des pénuries structurelles de certaines marchandises. Elle exige dès lors la mise en place de stratégies différenciées pour les produits facilement substituables ou plus stratégiques. La priorité consiste à sécuriser l’approvisionnement des produits irremplaçables, en identifiant les fournisseurs clés. Des chaînes alternatives doivent être prévues en cas de crise pour la continuité de l’activité.
  • L’impact de l’activité sur l’environnement, enfin, devient un facteur incontournable. La réduction des pertes, la sélection de modes de transport plus écologiques ou la réduction du gaspillage sont au cœur des priorités.

Les facteurs impactant la prévision logistique, globalement, sont devenus plus nombreux et complexes. Les directeurs de la supply chain doivent par exemple tenir compte :

  • Des événements sur les réseaux sociaux.
  • Des nouvelles tendances de consommation (kasher, vegan, hallal…).
  • D’opérations promotionnelles plus fréquentes, différenciées par profil de consommateur.
  • De l’impact des programmes de fidélité ou initiatives commerciales diverses…

Cette multiplication des paramètres rend la prévision toujours plus difficile à appréhender.

Des variables de plus en plus complexe.

Solutions APS : vers un pilotage de la prévision assisté par l’IA

Les nouveaux outils APS, ou « advanced planning systems », bénéficient directement des progrès de l’intelligence artificielle pour révolutionner la planification de la chaîne logistique. Ces solutions intègrent des capacités prédictives et analytiques avancées. Elles exploitent notamment la puissance des algorithmes pour modéliser et anticiper :

  • Les fluctuations de la demande.
  • Les tendances prévisibles du marché.
  • Les aléas divers pouvant impacter la chaîne d’approvisionnement.

L’une des grandes forces des APS est par conséquent leur capacité à prendre en compte des variables multiples, souvent interdépendantes.

Bon à savoir : un impact immédiat sur vos résultats

Au bout de six mois d’utilisation, la solution Supply Chain Optimix XFR génère en moyenne :

  • Une réduction de 75 % des ruptures de stock.
  • Une diminution des stocks de 30 %.
  • Une augmentation de 25 % de la fiabilité des prévisions.

Planification automatisée de la supply chain : quels bénéfices ?

Une prévision ajustée de vos besoins de logistique, via des solutions logicielles de nouvelle génération, présente de nombreux avantages potentiels.

Vous pourrez tout d’abord réduire le coût de votre chaîne logistique. L’optimisation des ressources, mais aussi la réduction des pertes ou des erreurs de commande entraînent une diminution des frais supportés. Cela inclut le budget lié au transport des marchandises ou à leur entreposage. Vous éviterez par ailleurs les coûts superflus liés à une situation de surstockage ou sous-stockage.

La précision des prévisions de demande vous permet en outre d’aligner les ressources allouées sur vos besoins futurs :

  • Vous bénéficiez de la livraison en temps voulu et en quantité suffisante de matières premières ou produits semi-finis. Votre chaîne de production ne connaît aucune interruption préjudiciable, même en plein pic d’activité.
  • Vous anticipez les fluctuations de la demande des consommateurs. Vous êtes ainsi en mesure d’accroître la disponibilité des articles tout en réduisant le gaspillage grâce à une gestion plus précise des stocks.
  • La livraison ponctuelle, tout comme la réactivité de votre chaîne, contribue globalement à une meilleure satisfaction de la clientèle.
planification automatisee supplychain

Mais alors, en quoi les APS sont-ils novateurs dans la gestion de la distribution des retailers ?

Les intérêts des APS sont nombreux :

  • Une prise de décision plus pertinente grâce à l’actualisation constante des données, récoltées en temps réel par l’IA.
  • Une anticipation pointue des variations de la demande réduisant les risques de sur-stockage ou de sous-approvisionnement.
  • Une réactivité accrue aux changements et imprévus, comme les perturbations liées aux retards de transports.
  • Une réduction des coûts de stockage par la diminution du stock de sécurité (une prévision fiable permet de réduire le niveau du stock de sécurité).
  • Une identification anticipée des contraintes logistiques permettant d’apporter des ajustements avant qu’elles ne deviennent des problèmes majeurs.
  • Une vision macroscopique de l’ensemble de la supply chain pour une meilleure coordination et communication entre les différents services.
  • Une optimisation des ressources humaines et matérielles pour réduire les coûts.
  • Une compétitivité et une flexibilité tenace face aux futurs changements liés aux évolutions climatiques et politiques.

Concilier APS et IA pour garder sa compétitivité en 2024

En 2024, les retailers devront relever des défis de croissance persistants, car la hausse des ventes en ligne ne suffira pas à compenser les pertes occasionnées par la fermeture des magasins pendant la période de pandémie.

Pour rester compétitives dans cette situation instable, les enseignes de la distribution ont tout intérêt à gagner en agilité organisationnelle. Cela leur permettra d’anticiper rapidement diverses crises, tout en protégeant la rentabilité de leurs actions mises en place.

Cette approche nécessite la consolidation de trois piliers fondamentaux : une organisation agile, une analyse des risques détaillée (AMDEC) et une planification dynamique en continu. Pour cela, il est essentiel d’intégrer des solutions basées sur l’intelligence artificielle, l’automatisation et l’aide à la décision.

Ces technologies aideront les retailers à élaborer des scénarios potentiels futurs avec une précision accrue, renforçant ainsi leur capacité à anticiper et à répondre aux évolutions ultra-rapides du marché.

Conclusion

La planification de la chaîne logistique est le pilier de votre efficacité opérationnelle. Elle contribue à réduire les coûts tout en garantissant un haut niveau de satisfaction client. Les logiciels APS, basés sur l’intelligence artificielle, sont des alliés indispensables pour anticiper les fluctuations incessantes des marchés.

La solution Supply Chain Optimix XFR, commercialisée en mode SaaS, a la capacité de transformer en profondeur votre gestion logistique. Basée sur une correction minutieuse des historiques de ventes, elle offre une prévision précise, mais aussi adaptable.

Via son système d’optimisation des stocks, Supply Chain Optimix VFR anticipe automatiquement les flux à venir, pour une planification minutieuse de vos ressources. Les suggestions de commandes affinées réduisent les niveaux de stock tout en augmentant la disponibilité de vos produits.

Les 4 points clés à retenir :

  • La supply chain est un maillon fragile dont le moindre défaut peut mettre en danger le processus entier de vente.
  • La planification de la supply chain est un processus complexe, impliquant de nombreuses parties prenantes à l’intérieur ou à l’extérieur de l’entreprise.
  • Les outils APS révolutionnent la prévision par l’analyse de données et la puissance de l’intelligence artificielle.
  • Supply Chain Optimix XFR offre une approche complète, de la correction des historiques de ventes à la gestion des stocks.