Comprendre le Bullwhip Effect : mécanismes et stratégies de prévention

Introduction

Qu'est-ce que l'effet « bullwhip » ?

Dans l’écosystème de la supply chain, chaque participant, qu’il s’agisse de clients, fournisseurs ou retailers, ne contrôle qu’une partie du processus. Mais leurs actions individuelles ont un impact majeur sur tout le réseau.

On appelle cela l’effet bullwhip, similaire à un fouet. Un petit mouvement à la base crée une grande oscillation à l’extrémité.

Dans la chaîne d’approvisionnement, cet effet amplifie les moindres fluctuations de la demande à chaque étape. Chaque point de cette chaîne, face à cette instabilité, tend à augmenter sa production.

Cependant, cet effet peut être contré en allouant judicieusement les ressources. Mais également en planifiant soigneusement et en considérant tous les points logistiques dans les prévisions.

Impact du "Bullwhip Effect" sur la supply chain

L’effet coup de fouet provoque plusieurs conséquences :

Les fluctuations imprévues de la demande des consommateurs créent des pénuries de stock. L’offre ne répond pas à la demande, entraînant des ventes manquées et des clients mécontents.

Quand les produits manquent régulièrement, les clients perdent leur loyauté. Ils peuvent alors se tourner vers des concurrents plus fiables.

Au-delà des problèmes de stock, l’effet coup de fouet affecte le service client. Les mauvaises prévisions et les erreurs d’inventaire causent des retards et des pénuries. Ces problèmes nuisent à la réputation de l’entreprise, réduisant la fidélité des clients.

À l’ère des médias sociaux, une mauvaise expérience se propage vite. Cela influence les choix des futurs acheteurs.

L’effet coup de fouet crée aussi des inefficacités dans la production. Des demandes instables causent soit un sous-emploi, soit un sur-emploi des capacités de production.

Lorsque la demande diminue, produire trop coûte cher en ressources et en coûts opérationnels. À l’inverse, en période de forte demande, utiliser de trop la capacité de production épuise les ressources et augmente les coûts.

Causes du "Bullwhip Effect"

Il existe plusieurs causes de l’effet fouet dans la chaîne d’approvisionnement:

  • Un manque de prévisions adéquates pour les variations de la demande des clients,
  • Les délais de livraison,
  • Le suivi des stocks sont souvent des facteurs majeurs.

Voici les causes les plus courantes de l’effet coup de fouet :

Non-synchronisation de la prévision de demande consommateur sur toute la chaîne logistique

La prévision de la demande des consommateurs doit être transformée en une projection de la demande pour les sites en amont. De cette manière, la gestion des stocks, des sous-stocks, des fluctuations en merchandising et la mise en œuvre des promotions sont gérées de manière plus naturelle et efficace.

Manque de communication

Une communication efficace est le pilier de toute chaîne d’approvisionnement réussie. Un manque de partage transparent et d’informations entre les différentes entités peut contribuer à l’effet coup de fouet. Lorsqu’il y a un décalage entre les départements ou les partenaires, les décisions sont prises en fonction d’informations incomplètes ou obsolètes. Cela conduit à des signaux de demande déformés. 

Par exemple, si les informations de vente ne sont pas communiquées rapidement aux unités de production, elles pourraient augmenter la production en fonction de chiffres obsolètes. Elles créeraient ainsi un schéma oscillant de surproduction et de sous-production.

Maîtriser l’impact des changements du prix et de promotions

Sur l’ensemble de produits concernés, que ces derniers subissent un changement de prix ou non. Cela nécessite une prise en compte attentive de phénomènes tels que la cannibalisation et l’effet de Halo, qui peuvent avoir un impact significatif sur les résultats globaux. Une gestion efficace de ces facteurs est essentielle pour minimiser l’effet fouet et maintenir une performance stable dans la chaîne d’approvisionnement.

Prévisions de demande incorrectes

Des prévisions de demande précises sont essentielles pour maintenir des niveaux de stock optimaux et éviter des fluctuations excessives des commandes. Des prévisions erronées peuvent déclencher l’effet coup de fouet. 

Une surestimation de la demande pourrait conduire à la surproduction et à un excès de stock. Tandis qu’une sous-estimation pourrait entraîner des ruptures de stock et des opportunités de vente manquées. Affiner régulièrement les méthodologies de prévision et incorporer des données en temps réel peuvent aider les organisations à s’adapter plus efficacement.

Trop de réductions et de promotions

Des promotions ou des réductions fréquentes et non planifiées peuvent perturber la dynamique de la chaîne d’approvisionnement. Ces stratégies de tarification peuvent déformer les schémas de demande. Les consommateurs se précipitent pour acheter pendant les promotions puis s’abstiennent une fois les réductions terminées.

Les fournisseurs, en réaction à ces pics erratiques, pourraient surcompenser en augmentant la production. Maintenir une approche équilibrée des promotions et des réductions, en alignement avec des prévisions de demande stables, peut atténuer l’impact de l’effet coup de fouet.

Comment gérer le Bullwhip Effect ?

Les entreprises peuvent utiliser plusieurs stratégies pour résoudre l’effet fouet et améliorer les performances de la chaîne d’approvisionnement. Voici quelques-unes des stratégies.

Outils de prévision

L’un des principaux moyens de combattre l’effet coup de fouet est l’utilisation d’outils de prévision avancés. Ces systèmes logiciels sophistiqués analysent les données historiques, identifient les schémas de demande et extrapolent les tendances et saisonnalités futures. En prévoyant avec précision les fluctuations de la demande, les entreprises peuvent mieux aligner leur production et leurs niveaux de stock avec les besoins réels des clients. 

L’analyse de séries chronologiques, l’analyse causale et les algorithmes d’apprentissage automatique, offrent différents niveaux de complexité et de précision. L’intégration des outils de prévision les plus adaptés au cadre opérationnel est cruciale pour obtenir des résultats optimaux en gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Notamment, la solution supply chain, Optimix XFR, s’appuie sur l’Intelligence Artificielle et analyse plusieurs modèles. Afin de vous proposer le plus adapté pour réduire vos niveaux de stock et augmenter le taux de disponibilité de vos produits.

Amélioration de la communication dans la Supply Chain

Les fournisseurs, les fabricants, les distributeurs et les détaillants doivent collaborer de manière transparente. Ils devront partager des informations en temps réel sur les évolutions du marché, les préférences des consommateurs et les niveaux de stock. Une coordination renforcée permet une adaptation rapide des plans de production et de distribution en réponse aux changements de la demande.

Lorsque les partenaires de la chaîne d’approvisionnement communiquent efficacement, ils peuvent éviter les fluctuations inutiles des quantités de commandes. En favorisant la confiance et la compréhension mutuelle, les entreprises peuvent établir une chaîne d’approvisionnement plus synchronisée et résiliente.

Cette transparence est requise sur l’ensemble de la chaîne : du magasin au fournisseur. Dès lors que les prévisions sont considérées comme étant fiables, les suggestions du commande doivent être modifiées à la marge. 

Transparence

En partageant ouvertement des informations avec les fournisseurs, les clients et les partenaires peuvent garantir que tous les acteurs impliqués ont une image claire et précise. La transparence élimine le flux d’informations déformées qui aggrave souvent l’effet coup de fouet. 

Les fournisseurs acquièrent une meilleure compréhension de la demande réelle, ce qui leur permet d’ajuster leurs plans de production en conséquence. Cela réduit les cas de surproduction, d’excès de stock et de ruptures de stock. De plus, la transparence renforce la confiance entre les parties prenantes de la chaîne d’approvisionnement. La transparence favorise un environnement collaboratif où les décisions sont prises avec une compréhension globale de toute la chaîne de valeur.

Planification, Prévision et Reconstitution Collaboratives (CPFR)

Le CPFR représente une approche collaborative sophistiquée qui transcende les méthodes traditionnelles de chaîne d’approvisionnement. Dans ce cadre stratégique, les partenaires de la chaîne d’approvisionnement unissent leurs efforts pour planifier minutieusement, prévoir avec précision et gérer efficacement les stocks. La force centrale du CPFR réside dans l’amalgamation des informations et des idées provenant de toutes les parties prenantes.

Cette synthèse élève non seulement la précision de la prévision de la demande, mais orchestre également une planification méticuleuse des stocks. La synergie synchronisée obtenue grâce à cette collaboration permet non seulement d’informer de manière optimale chaque nœud de la chaîne d’approvisionnement, mais agit également comme un puissant antidote à l’effet perturbateur du coup de fouet.

Conclusion

Le phénomène du bullwhip effect constitue un défi majeur dans la gestion de la chaîne d’approvisionnement, car il peut entraîner des inefficacités significatives. Cependant, les entreprises peuvent réduire efficacement l’impact de ce phénomène. Elles doivent mettant en œuvre certaines pratiques et en tirant parti de technologies avancées telles que les logiciels de gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Essayez notre solution Supply Chain XFR dédiée au calcul des prévisions de ventes et à la gestion de l’approvisionnement. Afin de voir dans quelle mesure vous pouvez contrôler l’effet coup de fouet.

Contactez-nous !