Retrouvez dans notre newsletter mensuelle, les dernières actualités du Pricing et de la Supply Chain

Tournant réglementaire au 1er Mars dans le secteur de la DPH: L’ère des promotions agressives touche à sa fin

Les promotions agressives sur les produits d’hygiène et d’entretien ont longtemps été monnaie courante dans les stratégies commerciales des détaillants. Cependant, la fin de ces pratiques promotionnelles intensives est désormais à l’ordre du jour.

Cette évolution soulève des questions cruciales pour les consommateurs et les professionnels du secteur.

  • Comment les acteurs du marché devront-ils s’adapter à ce changement ?
  • Quelles en seront les conséquences pour les consommateurs et les entreprises ?

Cet article examine les implications de cette transition et propose des stratégies pour y faire face : abonnements, remises sur volumes et programmes de fidélité pour attirer et fidéliser les clients.

À compter du 1ᵉʳ mars prochain, les promotions sur les produits non-alimentaires en grande surface seront soumises à des restrictions strictes, en vertu de la loi Descrozaille qui entre en vigueur prochainement. Toutes les promotions supérieures à 34 % seront interdites, ce qui signifie que les grandes surfaces devront réviser leur stratégie de marketing et de vente. Cependant, dans l’attente de cette échéance, les grandes surfaces multiplient les offres alléchantes pour attirer les clients et maximiser leurs ventes.

C’est le moment de profiter de ces offres avant qu’elles ne disparaissent !

Pourquoi les MDD vont cartonner en DPH…

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Descrozaille le 1er mars 2024, les promotions sensationnelles dans les domaines de la droguerie, de la parfumerie et de l’hygiène sont devenues une relique du passé. Les réductions maximales autorisées sont maintenant plafonnées à 34 %, alignées sur celles de l’alimentaire. Cette nouvelle réglementation a bouleversé l’équilibre du marché, laissant les consommateurs en quête de promotions alléchantes sur les grandes marques habituelles.

Les industriels, qui comptaient sur ces promotions pour maintenir leur position, se retrouvent désormais à réévaluer leur stratégie. La dépendance excessive aux offres spectaculaires a affaibli l’attrait des grandes marques du secteur. Selon certaines récentes études, les promotions en DPH atteignaient en moyenne 35 % l’année dernière, bien au-dessus des secteurs de l’épicerie et du frais LS, déjà limités par la loi Egalim.

La diminution de ces offres spectaculaires risque de rendre les marques nationales moins attractives pour les consommateurs, ouvrant ainsi la voie aux MDD. Ces dernières bénéficient déjà d’un écart de prix significatif en leur faveur par rapport aux marques nationales.

À titre d’exemple, au rayon shampoing, NielsenIQ constate que les MDD sont en moyenne 59 % moins chères (hors promotion) que les grandes marques. Pourtant, leur part de marché reste modeste, à seulement 13 %. Il est donc probable qu’elles cherchent à augmenter leur part de marché dans les mois à venir.

Cependant, cette transition ne sera pas immédiate. Suite aux opérations de liquidation massives en février, les consommateurs ont constitué des stocks de produits non périssables, retardant ainsi le retour des produits en rayon pendant plusieurs semaines, voire des mois.

2024 s’annonce donc comme une année de transition pour le secteur DPH. Une question demeure : combien les marques nationales seront-elles prêtes à sacrifier en termes de promotions pour maintenir leur position ? Plus elles résisteront aux pressions des distributeurs pour préserver leurs prix, plus elles ouvriront la voie à la concurrence des MDD. Un dilemme stratégique à résoudre pour les acteurs du marché.

Stratégies pour s'adapter à la nouvelle réalité

Face à la fin des promotions agressives, les entreprises doivent adopter de nouvelles stratégies pour prospérer dans ce contexte changeant. Voici quelques recommandations pour les acteurs du marché :

  1. Investir dans la Recherche et Développement pour améliorer la qualité et l’innovation des produits.
  2. Développer des partenariats stratégiques avec d’autres marques et détaillants pour offrir une plus grande valeur aux clients.
  3. Exploiter les données et les analyses pour comprendre les besoins et les préférences des clients, et personnaliser l’expérience d’achat.
  4. Mettre en œuvre des stratégies de tarification efficace pour s’adapter aux fluctuations de la demande et de la concurrence.
  5. Créer des programmes de fidélité et des incitations à l’achat répété pour renforcer la relation avec les clients.

Les Enseignes Face au Changement

A. Adaptations nécessaires dans les stratégies promotionnelles

Les enseignes de distribution sont confrontées à un défi de taille avec la fin des promotions choc sur les produits d’hygiène et d’entretien. Elles doivent revoir leurs stratégies promotionnelles pour s’aligner avec les nouvelles réglementations tout en continuant à attirer les clients et à maintenir leur rentabilité.

Cela implique de repenser les mécanismes de promotion, en privilégiant des offres plus durables et responsables.

B. Focus sur les alternatives aux promotions choc pour les produits d’hygiène et d’entretien

Les enseignes peuvent explorer différentes alternatives aux promotions choc pour promouvoir les produits d’hygiène et d’entretien. Cela inclut la mise en avant de la qualité, de la durabilité et des bénéfices environnementaux et sociaux des produits.

Les programmes de fidélité, les offres groupées, les remises sur des achats multiples et les initiatives de sensibilisation des consommateurs à l’importance de choisir des produits responsables sont autant de pistes à explorer.

Importance de la communication pour sensibiliser les consommateurs au changement

La transition vers la fin des promotions choc nécessite une communication efficace avec les consommateurs. Les enseignes doivent expliquer les raisons derrière cette décision, mettre en avant les avantages des nouvelles approches promotionnelles et encourager les clients à adopter des comportements d’achat plus réfléchis.

La transparence sur les pratiques commerciales et la mise en valeur des initiatives durables de l’enseigne peuvent renforcer la confiance des consommateurs et favoriser l’acceptation du changement.

L'ère des fortes promotions est finie !

Les Conséquences pour les Consommateurs

A. Répercussions sur le comportement d'achat et les habitudes de consommation :

La fin des promotions choc sur les produits d’hygiène et d’entretien est susceptible d’avoir un impact sur le comportement d’achat des consommateurs. Ces derniers pourraient être amenés à reconsidérer leurs choix et à opter pour des produits de meilleure qualité et plus durables, plutôt que de se laisser influencer par des offres promotionnelles agressives.

Cela pourrait également conduire à une évolution des habitudes de consommation vers des pratiques plus responsables.

B. Importance de l'éducation des consommateurs sur les bienfaits des produits durables et de qualité :

Avec la fin des promotions choc, il devient essentiel d’éduquer les consommateurs sur les avantages des produits d’hygiène et d’entretien de qualité supérieure et respectueux de l’environnement.

Les enseignes peuvent jouer un rôle crucial en fournissant des informations transparentes sur les produits, en mettant en avant leurs caractéristiques durables et en sensibilisant les clients aux enjeux environnementaux et sociaux associés à leurs choix de consommation.

C. Réflexion sur l'impact environnemental et social de cette transition :

La transition vers la fin des promotions choc sur les produits d’hygiène et d’entretien offre l’opportunité de réduire l’impact environnemental et social de la consommation.

En encourageant les consommateurs à opter pour des produits durables et éthiques, cette transition peut contribuer à la préservation des ressources naturelles, à la réduction des déchets et à l’amélioration des conditions de travail dans les filières de production.

C’est un pas important vers une consommation plus responsable et respectueuse de l’environnement.

Un réel besoin de s’outiller avec une solution d’optimisation des prix

Dans ce contexte mouvementé, il est essentiel pour les enseignes de la distribution de s’équiper avec des solutions d’optimisation des prix. En effet, face à la disparition des promotions agressives, les détaillants doivent repenser leur stratégie tarifaire et adopter des outils performants pour les aider à fixer les prix de manière optimale.

Les solutions d’optimisation des prix permettent aux enseignes de la distribution de prendre des décisions éclairées en matière de tarification, en analysant des données telles que les coûts de production, la concurrence, les marges bénéficiaires, la demande et les préférences des clients. Grâce à ces outils, les détaillants peuvent :

1. Analyser et anticiper les tendances du marché :

Les solutions d’optimisation des prix offrent aux détaillants la possibilité d’analyser les données historiques et actuelles pour identifier les tendances et les modèles de consommation, ce qui permet de fixer des prix compétitifs et attractifs.

2. Adapter les prix en temps réel :

Les algorithmes intégrés dans les solutions d’optimisation des prix permettent aux détaillants d’ajuster rapidement et automatiquement les prix en fonction des fluctuations de la demande, de la concurrence et des coûts de production.

3. Personnaliser les prix en fonction des segments de clientèle :

Les outils d’optimisation des prix offrent la possibilité de définir des stratégies tarifaires spécifiques pour des segments de clientèle ciblés, en fonction de leurs préférences, de leur historique d’achat et de leur sensibilité au prix.

4. Améliorer la rentabilité :

Les solutions d’optimisation des prix aident les détaillants à maximiser leurs bénéfices en identifiant les prix optimaux pour chaque produit, en tenant compte des coûts, des marges bénéficiaires et de la concurrence.

5. Prendre des décisions basées sur les données :

Les outils d’optimisation des prix fournissent des informations détaillées et des analyses approfondies, ce qui permet aux détaillants de prendre des décisions éclairées et de justifier leurs choix en matière de tarification.

En somme, la fin des promotions choc sur les produits d’hygiène et d’entretien oblige les enseignes de la distribution à repenser leur stratégie tarifaire et à s’équiper d’outils d’optimisation des prix.

Ces solutions permettent aux détaillants de fixer des prix compétitifs, d’adapter rapidement leurs tarifs en fonction des tendances du marché, de personnaliser les prix en fonction des segments de clientèle et d’améliorer leur rentabilité. En investissant dans des solutions d’optimisation des prix, les enseignes de la distribution seront mieux équipées pour s’adapter à ce contexte changeant et maintenir leur compétitivité sur le marché.

Conclusion

La fin des promotions agressives dans le secteur de la DPH (Droguerie, Parfumerie, Hygiène) représente un tournant décisif dans les stratégies marketing des entreprises. Les grands acteurs du marché devront réévaluer et adapter leurs approches en réponse à ce changement réglementaire.

L’issue dépendra de la manière dont les consommateurs réagiront à ces modifications et de la capacité des entreprises à s’adapter pour préserver leur compétitivité sur le marché.

Les entreprises devront innover, se différencier et offrir une valeur ajoutée à leurs clients pour les fidéliser et attirer de nouveaux consommateurs. La période à venir sera déterminante pour évaluer l’impact réel de cette réglementation sur l’industrie de l’hygiène et de la beauté.

Les entreprises devront suivre de près l’évolution des comportements et des préférences des consommateurs, ainsi que les réactions de la concurrence.

En définitive, la fin des promotions choc dans le secteur de la DPH offre une chance unique de repenser les stratégies marketing et commerciales, de remettre en question les modèles établis et d’explorer de nouvelles voies pour séduire et satisfaire les consommateurs.